Main menu

TESTRANDOM1

 

Les objectifs de Panos Caraïbes sont de permettre au gens des Caraïbes de concevoir, conduire et communiquer leurs propres priorités de développement. De tisser des partenariats avec les médias d'information et de communication pour communiquer le développement.

Amplifier les voix des vulnérables, des marginalisés et des exclus.

L’Accord de Paris en 2015 a été un jalon majeur dans les efforts mondiaux pour contenir le néfaste changement climatique en cours, mais il dépend toujours de mesures radicales et d’une forte ambition pour atteindre ses objectifs. En effet, à l’heure actuelle, les engagements des Parties (les contributions déterminées au niveau national, connues par leur acronyme anglais de NDC) placent la planète sur la voie d’une hausse des températures mondiales moyennes comprise entre 3°C et 4°C. Bien loin, donc, de l’objectif annoncé de l’Accord de Paris, qui est de limiter cet accroissement de la température à moins de 2°C et poursuivre les efforts pour le restreindre à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels. Une augmentation des températures mondiales moyennes de 3°C ou 4°C serait catastrophique pour les pays des Caraïbes, qui subissent déjà des effets meurtriers du changement climatique avec seulement 1 degré d’augmentation de la température moyenne.

Un concept îlien rencontré à travers tout l’archipel du Pacifique Sud, talanoa est un terme fidjien correspondant à un dialogue inclusif et transparent, basé sur un processus de partage d'histoires, construction de l’empathie et de prise de décisions pour le bien collectif et, en tant que tel, il s’appuie sur la mise en commun d’idées, de compétences et de l’expérience de tous les participants. Ce processus caribéen sera inspiré par ce concept.

L’année 2018 offre d’importantes opportunités à la région caraïbe de s’engager dans ces questions. A la COP21, les Parties à la Convention Cadre sur les Changements Climatiques décidèrent de convoquer un dialogue de facilitation, rebaptisé par la suite Dialogue Talanoa , pour faire le point sur les efforts collectifs des Parties en termes de progrès vers l’objectif à long terme de l’Accord de Paris et faciliter la préparation de contributions nationales neuves et/ou révisées. Le Dialogue offre à tous les acteurs la possibilité de contribuer aux discussions et aux négociations qui mettront en œuvre l’Accord de Paris et le the Secrétariat de la Convention sollicite des contributions. Le 2 avril 2018 a été fixé comme la première date-butoir pour des réflexions/discussions dans le cadre de la session d’avril/mai de la Conférence des Parties (COP). Un deuxième cycle de consultations aura lieu plus tard dans l’année.

Nous encourageons les organisations concernées des Caraïbes – agences gouvernementales, organisations de la société civile, associations confessionnelles, syndicats, groupes communautaires, institutions scientifiques, groupements du secteur privé – à faire entendre leurs voix dans ce processus.

Où en sommes-nous dans notre réaction au changement climatique ? Où voulons-nous (et devons-nous) aller ? Comment pouvons-nous y arriver ?

Les contributions peuvent être soumises :

  • par courriel envoyé à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ;
  • à travers la plate-forme dédiée créée par le Secrétariat de la Convention sur le Changement Climatique ;
climate analytics PANOSWEBLOGO2017