Main menu
RANDOMTEST2.jpg

 

Les objectifs de Panos Caraïbes sont de permettre au gens des Caraïbes de concevoir, conduire et communiquer leurs propres priorités de développement. De tisser des partenariats avec les médias d'information et de communication pour communiquer le développement.

Amplifier les voix des vulnérables, des marginalisés et des exclus.

PHOTO WARDEN ARTICLE 300x295[Saint-George] (28 Juillet 2011) La Journée Mondiale des Gardes forestiers est célébrée le 31 Juillet par les parcs nationaux du monde entier. Profitons de cette occasion dans la Caraïbe pour honorer le dévouement et la passion des gardes forestiers et des gardiens qui travaillent dans les aires marines protégées de nos régions - gardiens qui sont directement investis de la protection du milieu marin que nous chérissons, comme ce garde forestier en chef à la Grenade dont nous dressons ici le portrait.

L’Aire Marine Protégée de Molinière-Beauséjour est considérée comme le berceau de quelques uns des plus beaux récifs de la Grenade et le Garde en chef ‘CJ’ Jeffrey nous parle de son travail qui consiste protéger de tels sites.

“On fait des patrouille dans les eaux de l’aire marine protégée et aux alentours afin de s’assurer que les bateaux de plaisance respectent les points de mouillage et on surveille les autres utilisateurs de la zone”, déclare-t-il. “On veille à ce que toutes les autres mesures de sécurité soient respectées, comme la vitesse requise à l’intérieur de la zone”.

Mais le plus important pour les gardes est de s’assurer qu’aucune activité illégale ne soit pratiquée, parmi lesquelles figure la pêche au harpon qui accélère l’érosion des récifs et est par conséquent interdite. “Les aires marines protégées ont un rôle fondamental car ce sont des refuges où les poissons trouvent de quoi se nourrir. Les poissons grandissent et se reproduisent dans la zone protégée avant de migrer vers les eaux voisines car ce sont des poissons de mer, contribuant ainsi à repeupler les pêcheries voisines”, explique CJ.

Les gardes peuvent se contenter de donner un avertissement pour une première infraction, mais ils peuvent procéder à une arrestation s’il y a récidive. “Les gardes ont un pouvoir d’arrestation dans l’exercice de leurs fonctions conféré par l’Acte portant sur les Pêcheries de la Grenade”.

Cependant, les activités de contrôle ne représentent qu’une partie du travail des gardes. A Molinière-Beauséjour, il y a des sites exceptionnels pour faire du bateau, nager, plonger en apnée et faire de la plongée sous-marine et l’aire protégée abrite l’exceptionnel site de sculptures sous-marines mondialement reconnu. Les gardes sont aussi des ambassadeurs au service du tourisme.

“On veut s’assurer que les visiteurs soient en sécurité et qu’ils soient sensibilisés aux questions environnementales. Je me souviens des bons moments passés à cet endroit de la côte quand j’étais gosse, des

plages préservées et de l’extraordinaire activité marine”, commente CJ.

“Alors que la conscience environnementale commence à se développer, je souhaite contribuer à la protection de ces aires et à leur faune marine pour pouvoir partager les merveilles de la mer avec mes propres filles quand elles seront grandes.”

Quand les gardes font leur patrouille, ils sont en communication avec les guides touristiques, les yachts et les instructeurs de plongée pour s’assurer que tout le monde respecte le règlement et en profite un maximum. “On répond aussi à pas mal de questions, des choses du genre où est-ce qu’on peut voir des hippocampes? ”, ajoute CJ.

Demandez-lui quelle partie de son travail il préfère, CJ n’a même pas besoin de prendre un temps de réflexion pour répondre. “Tous les gardes sont des plongeurs titulaires du PADI et c’est notre travail de connaître les moindres recoins de Molinière-Beauséjour, non seulement en surface mais aussi en profondeur. On contrôle régulièrement les coraux, les poissons, les homards et d’autres espèces importantes comme les tortues et on travaille avec des biologistes marins pour évaluer la portée de nos trouvailles”.

En fait, avant de travailler pour les Aires Marines Protégées de la Grenade, CJ était un Guide de Plongée professionnel et un Instructeur de Plongée qui connaissait déjà le monde sous-marin de Molinière-Beauséjour comme sa poche.

DIVER WARDEN ARTICLE 300x297

Photo: les gardes attirent l’attention de leurs plus proches voisins de Molinère-Beauséjour, les habitants des communautés locales

En plus d’être des plongeurs, les gardes sont amenés à utiliser des équipements parfois sophistiqués dans le cadre de leur activité professionnelle. Ils doivent être experts dans le maniement et la maintenance du bateau de patrouille, ce sont des utilisateurs de radio marine expérimentés et ils se servent du GPS et d’autres équipements informatiques comme des systèmes d’information géographique dans le cadre de leur travail. Ils installent également les bouées de repérage dans la zone protégée et en assurent la maintenance, ils se chargent aussi des bouées de mouillage et utilisent à l’occasion du matériel spécialisé comme des marteau-piqueurs sous-marins.

Les gardes font aussi des patrouilles sur la terre ferme où ils contrôlent l’aire marine protégée à partir de points de vue stratégiques. C’est ici que les gardes attirent l’attention de leurs plus proches voisins de Molinère-Beauséjour, les habitants des communautés locales.

C’est donc un travail très sympa sur un site exceptionnel. “Les gardes adorent leur travail en mer au jour-le-jour et rencontrer les gens”, dit-il, mais il souligne aussi que c’est “un travail important dans la protection de l’environnement et reconnu dans nos communautés, que nous voulons servir au mieux.”

Qu’est-ce que des gens comme vous et moi peuvent faire pour aider? CJ estime que “si non seulement les locaux mais aussi les visiteurs respectent les règlements de Molinière-Beauséjour et comprennent l’importance des aires protégées pour le présent et le futur, vous nous aiderez alors à protéger les plages, les récifs, les poissons et le reste de la biodiversité marine que nous chérissons tous.”

L’Aire Marine Protégée de Molinière-Beauséjour est située au nord de St. George, à partir des environs du nord de Grand Mal jusqu’au nord de Beauséjour Bay. Des bouées de démarcation permettent de repérer les frontières au large, qui s’étendent le long de la rive bordant le plateau continental et de la voie de navigation marine. L’ancrage n’est pas autorisé dans la zone protégée et des bouées de mouillage rouges fixes sont mises à disposition durant la journée, ainsi que des bouées blanches, principalement à destination des yachts. Veuillez vous assurer de ne pas déranger la faune marine et de ne pas laisser de déchets derrière vous.

Pour plus d’informations sur les Aires Marines Protégées de la Grenade, veuillez contacter la Division de la Pêche par téléphone au +1 473 440 3814 ou par email à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.