Menu principal

haitifokalcovidbanner

Alterpresse: "La gestion simultanée de la saison cyclonique et de la pandémie de Covid-19"

Haïti: « Certains abris provisoires sont utilisés pour isoler des personnes, susceptibles d’être porteuses de la Covid-19. Or, en cas d’alerte, c’est dans ces derniers qu’on reçoit les personnes, qui habitent dans les zones, vulnérables aux risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain ».

> Lire la suite sur AlterPresse

AlterPresse: "Santé : Poursuite des flux migratoires sur la frontière d’Haïti avec la République Dominicaine, en pleine période de Covid-19"

Ouanaminthe: "Plus de 500 personnes traversent la frontière chaque jour. Il n’y a pas de centre de quarantaine pour les accueillir."

> Lire la suite sur AlterPresse

Alterpresse: "Haiti/Covid-19 : Les contagions s’étendent dangereusement"

P-au-P, 18 mai 2020 [AlterPresse] --- La pandémie de Covid-19 s’étend dangereusement en Haïti, où la barre de 500 cas confirmés a été largement franchie, suite au décompte des deux derniers jours, avec 170 nouveaux cas pour un total de 533 personnes testées positives, dont 21 morts, observe AlterPresse.

> LIRE LA SUITE SUR ALTERPRESSE

Le Nouvelliste: "Covid-19 : les Haïtiens en provenance de la République dominicaine continuent d’affluer à Belladère"

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a dénombré 1 343 migrants haïtiens retournés volontairement de la République dominicaine du 26 avril au 3 mai qui sont passés par Belladère (Centre) sur un total de 2,414 retours volontaires vers Haïti. Le nombre de retours volontaires à Belladère est de loin supérieur à ceux d'autres points de passage officiels comme Ouanaminthe dans le Nord-Est (790), Malpasse dans l’Ouest (261), Anse-à-Pitres dans le Sud-Est (12) Cornillon (5) et Fond-Verettes (3).

> Lire la suite sur le Nouvelliste

Miami Herald: "Le groupe d'experts sur le coronavirus en Haïti exige que l'ICE arrête les déportations jusqu'à ce que la pandémie soit maîtrisée"

Le groupe d'expert du gouvernement d'Haïti sur le coronavirus demande une interdiction de tout rapatrié (par le Contrôle de l'Immigration et des Douanes Américaines - ICE) qui n'a pas subi de test de COVID-19. 

> Lire la suite sur Miami Herald

Alterpresse: "Covid-19 : Moins de 4 infirmières et infirmiers pour 10 mille habitantes et habitants en Haïti"

Haïti compte 3.8 infirmières et infirmiers pour 10 mille habitantes et habitants, alors que la norme exige 45, rappelle l’infirmière Natacha Fresnel, membre de l’Association nationale des infirmières et infirmiers licenciés d’Haïti (Anilh), qui intervenait, ce mercredi 6 mai 2020, à l’émission FwoteLide sur AlterRadio 106.1 Fm.

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus), l’Anih appelle à une collaboration de la population, pour protéger cette poignée d’infirmières et infirmiers, afin qu’ils puissent continuer à assister les patientes et patients.

> Lire la suite sur Alterpresse

Le Nouvelliste: "L'Organisation Panaméricaine de la Santé craint pour Haïti une "épidémie à grande échelle", la famine et des troubles sociaux..."

nouvellistelogo"La situation est décrite comme un parfait cyclone qui s’approche. Il y a déjà 17 000 Haïtiens revenus de la République dominicaine où il y a une transmission communautaire qui pourrait atteindre 55 000 cas en deux semaines, a-t-elle indiqué, soulignant les faiblesses du système sanitaire d’Haïti. La majorité des Haïtiens n’a pas accès à l’eau potable et aux commodités d’assainissement et beaucoup vivent dans des maisons surpeuplées où la quarantaine et l’isolement sont des défis, a noté la patronne de l’Organisation panaméricaine de la santé."

> Lire la suite sur le site du Nouvelliste

Le Nouvelliste: "Sur la ligne de front face au Covid-19 avec les milliers de compatriotes qui reviennent de la République dominicaine..."

nouvellistelogo"La porosité de la frontière avec la République dominicaine est connue. En ces temps de Covid-19, le retour d’innombrables compatriotes via des points de passage non déclarés dont le statut sérologique n’est pas établi fait craindre la propagation de la maladie dans le pays. Sur le front, aux côtés du MSPP, Zanmi Lasante fait de son mieux et redoute des contaminations qui dépasseraient bien vite les capacités de son unité de prise en charge à l’hôpital universitaire de Mirebalais..."

> Lire la suite sur le site du Nouvelliste